Pion cassé

EXÉCUTANT
médiocre

Pion cassé

N’est productif que sous pression. Nécessite plus de supervision et de correction
qu’il n’apporte de résultats.

Se satisfaire de pions sur un échiquier

La situation suivante est trop souvent négligée par les dirigeants d'entreprise quand bien même cela leur nuit énormément.

Il s'agit d'avoir une équipe de personnes qui se présentent à leur travail, semblent occupées mais ne produisent presque jamais les résultats escomptés. Pour qu’elles fassent quoi que ce soit, elles ont besoin d'instructions, de rappels, de suivi. Elles ne prennent aucune initiative. En quelques sortes, elles se comportent comme des pions sur un échiquier. Livrées à elles-mêmes, elles ne sont d’aucune utilité.

Il existe trois variétés de pions.


Le pion cassé : Il semble être une pièce fonctionnelle, mais lorsque vous êtes prêt à avancer, vous découvrez qu’il est endommagé. Vous avez alors un nouveau défi. Vous devez le réparer avant même de pouvoir vous en servir. Pour illustrer un tel cas, imaginez un collaborateur au support technique d’une société informatique qui rédige mal le français mais est supposé répondre aux e-mails des clients. Conscient de sa faiblesse, il appelle les clients au lieu de répondre par écrit. Cela prend plus de temps et les e-mails sans réponse s'accumulent avec un nombre croissant d’interlocuteurs mécontents. Pour compenser ce manquement, il travaille plus tard et devra être payé au taux des heures supplémentaires. Voyez comment cela devient coûteux !


Les pions cassés sont néfastes pour votre entreprise. Par nature, ils sont difficiles à détecter car ils compensent activement leurs incapacités avec d’autres qualités qu’ils mettent plus en avant.


La solution consiste à examiner de très près comment ils travaillent et les résultats qu’ils obtiennent. Lorsque vous identifiez leurs points faibles, travaillez avec eux et aidez-les à s’améliorer sur ceux-ci. Si la personne est prête à investir du temps et de l'énergie, la meilleure chose à faire serait de la réaffecter à une fonction où elle pourrait être productive pendant qu’elle comble la lacune identifiée. Si la personne ne souhaite pas coopérer ou résoudre la situation, elle n’est certainement pas qualifiée pour le poste pour lequel elle a été embauchée. Vous devez prendre les mesures nécessaires pour la remplacer par la bonne personne.


Avez-vous déjà observé une telle personne à l’œuvre ? Comment avez-vous géré cette situation ?